COURRIER A Mme LA DRH du GROUPE BOULANGER France S.A.

COURRIER A Mme LA DRH du GROUPE BOULANGER France S.A.

Rédigé le 02/12/2021
Jean Luc Jean Luc Racine


La CGT Boulanger, toujours soucieuse d’un équilibre maintenu entre les intérêts des salariés de l’ensemble du groupe Boulanger et ceux de cette même entreprise,

 

Dans un contexte d’inflation en forte hausse,

Dans une période de forte progression du Groupe Boulanger, notamment en termes de parts de marché, de développement de la flotte de magasins, et de résultats qui restent très dynamiques comparés à une année 2020 historique,

 

La CGT Boulanger qui avait déjà été active lors de son dernier post sur nos réseaux sociaux le 10 Novembre, en souhaitant le versement de la Prime dite ‘’Macron’’, qui est versée dans de nombreuses entreprises du commerce.

Nous avions également contesté l’ouverture dominicale du Dimanche 26 Décembre, au lendemain même de Noël 2021. Les fêtes de fin d’année 2020 avait été marquées de nombreuses restrictions sur le plan sanitaire. Les collaborateurs du groupe Boulanger doivent pouvoir, cette fois, fêter ces évènements 2021 de bien meilleure façon, en cumulant 25 et 26 Décembre de repos.

Nous avons formalisé notre demande par l’envoi d’un courrier à Mme La Directrice des Ressources Humaines, et à nos adhérents, et dont vous trouverez ci-après les principaux éléments :

‘’2021 restera une année où plus de 100 projets ont été lancés dans l’entreprise.

Boulanger est en mouvement, l’ensemble des collaborateurs, partenaires sociaux et membres du CODIR se sont mis dans une posture volontariste, constructive et moderne pour accompagner cette transition.

S’agissant des partenaires sociaux dont nous sommes, nous avons contribué à cet accompagnement, sans omettre notre fonction, nos orientations et nos convictions, à savoir veiller continuellement à un équilibre le plus parfait possible, entre les intérêts des collaborateurs et ceux de l’entreprise.’’

Demande de la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat 2021 et jours de congés exceptionnels :

‘’ le niveau d’inflation connaît depuis plusieurs mois une augmentation exponentielle, notamment sur des lignes de dépenses personnelles indispensables pour les salariés, en l’occurrence sur le carburant pour venir au travail, ou encore sur les énergies liées au chauffage individuel.’’

‘’L’entreprise doit contribuer, d’une manière ou d’une autre à l’effort national pour permettre à ses salariés de pallier aux nombreuses augmentations du coût de la vie. Nous estimons que le versement de la Prime dite « Macron » concernerait tout le monde.’’

‘’Par ailleurs, nous rencontrons de très nombreux salariés qui connaissent une fatigue importante au regard du travail fourni ces derniers temps. Ils ont été des travailleurs dits ‘’essentiels’’, dans les pires périodes de la crise sanitaire.  Ils ont été également fortement exposés aux risques de contamination à la Covid-19.’’

‘’Une rémunération juste et équilibrée n’est qu’un pan du bien être des collaborateurs. Celle-ci doit être accompagnée d’un juste équilibre entre vie privée et vie professionnelle. La CGT Boulanger souhaite donc également que des jours exceptionnels et supplémentaires de congés soient accordés à l’ensemble des collaborateurs, dés lors que l’activité le permettra.’’

 

                                                                                              Jean Luc Racine,

                                                                                   Délégué Syndical Central CGT Boulanger